A la découverte de l'Algérie

Kabyles du monde

Kabyles d'ALGERIE

Alger (en arabe : الجزائر (Al-Jazā’ir) en berbère : ⴷⵣⴰⵢⴻⵔ (Dzayer ou Lezzayer) surnommée El Bahdja (« la joyeuse »), El Mahrussa (« la bien-gardée ») ou El Beida (« la blanche »), est la capitale de l’Algérie et en est la ville la plus peuplée.

Oran (en arabe : وهران, Wahrān ; en berbère : ⵡⴰⵀⵔⴻⵏ, prononcé localement [wɑhren], surnommée « la radieuse » (en arabe : الباهية, el-Bāhia), est la deuxième plus grande ville d’Algérie  et une des plus importantes villes du Maghreb. C’est une ville portuaire de la mer Méditerranée, située dans le nord-ouest de l’Algérie, à 432 km de la capitale Alger, et le chef-lieu de la wilaya du même nom, en bordure du golfe d’Oran.

Constantine (prononcé /kɔ̃.stɑ̃.tin/), (en arabe : قسنطينة, en berbère : ⵇⵙⵏⵟⵉⵏⴰ, en arabe algérien : Qsentina), est une commune du nord-est de l’Algérie, chef-lieu de la wilaya de Constantine. Comptant plus de 448 000 habitants, cette métropole est la troisième ville la plus peuplée du pays. Le Grand Constantine s’étale sur un rayon d’une quinzaine de kilomètres sous forme d’une agglomération comprenant une ville mère et une série de satellites. L’agglomération de Constantine comptait 943 112 habitants en 20153, dont seulement 54 % habitent dans la commune de Constantine.

Annaba, (en arabe : عنابة, en tamazight : ⴱⵓⵏⴰ) « Bouna », anciennement Bône lors de la colonisation française et surnommée « Medinet Zaoui » ou encore « La Coquette », est la quatrième ville d’Algérie en nombre d’habitants après la capitale Alger, Oran et Constantine. La ville d’Annaba est située dans le nord-est du pays, à 536 km à l’est d’Alger et à 105,7 km à l’ouest de la frontière tunisienne. Annaba est une métropole littorale dont la population de l’agglomération dépassait 600 000 habitants en 20085.

Béjaïa ou Bougie (en berbère : ⴱⴳⴰⵢⴻⵜ [Vgayet ou Bgayet], en arabe : بجاية), est une commune algérienne située en bordure de la mer Méditerranée, à 220 km à l’est d’Alger. Elle est le chef-lieu de la wilaya de Béjaïa et de la daïra de Béjaïa, en Petite Kabylie.

Batna (prononcé [bat.na]), (en chaoui : Bathenth, en tifinagh : Batna in Tifinagh.svg, en arabe: باتنة) est une commune du Nord-Est de l’Algérie, située dans la région de l’Aurès. La ville dépend administrativement de la wilaya de Batna dont elle est le chef-lieu. Elle se trouve à 435 km au sud-est d’Alger et à 113 km au sud-ouest de Constantine.

Djelfa (arabe algérien: الجلفة El Djelfa) est une ville du Nord de l’Algérie, située au pied de l’Atlas saharien, à 300 km au sud d’Alger. Elle est le chef-lieu de la wilaya du même nom. Sa population est estimée à 272 991 habitants en 2010.

Sétif (en arabe : سطيف ; du berbère : ⵣⵟⵉⴼ) est une ville du Nord-Est de l’Algérie et le chef-lieu de la wilaya de Sétif. Il s’agit de l’une des villes les plus importantes d’Algérie ; elle est souvent considérée comme la capitale commerciale du pays. Située au sud de la Petite Kabylie, à 217 km à l’est-sud-est d’Alger, à 60 km à l’est-nord-est de Bordj Bou Arreridj, à 225 km à l’ouest-sud-ouest de Annaba et à 109 km à l’ouest de Constantine, la ville culmine à 1 100 m d’altitude.

Sidi Bel Abbès (prononcé [si.di.bel.ab.bes] Écouter, en arabe : سيدي بلعباس, en berbère ⵜⴻⵙⴰⵍⴰ Tessala), appelée aussi Bel Abbès est une commune de la wilaya de Sidi Bel Abbès, dont elle est le chef-lieu, centre commercial et industriel dynamique situé à 80 km d’Oran, la ville compte 212 935 habitants.Un habitant de la ville de Sidi-Bel-Abbès est appelé un Bel-Abessien.

Biskra (en arabe: بسكرة, en tamazight : Biskra in Tifinagh.svg et en chaoui Tibeskert) est une commune du nord-est du Sahara algérien, chef-lieu de la wilaya de Biskra, située à 400 km environ au sud-est d’Alger. La ville a une superficie de 127,70 km2. La ville comptait 218 467 habitants en 2010 et se place donc au 10e rang au niveau national. La ville est située sur un point stratégique car elle est la porte du désert du Sahara.